Projet l’art pour la pauvreté

Nouvelle édition (5e)

 

Auteur : JAM
(JAM est un acronyme de Michel Boisvert)
Artiste chercheur en arts visuels
www.jam.quebec

20 septembre 2020


JAM désire parler à la première personne dans cette description du projet.


Avant propos


J’ai commencé à penser au projet à la fin des années 80 après avoir exercé en arts visuels pendant 14 ans comme sculpteur sur de nombreux projets ici et ailleurs.
J’ai été accepté au Centre des arts contemporains en 1987 comme créateur exposant et comme secrétaire sur le CA en plus de monter les expositions et de construire des œuvres monumentales pour les artistes du Centre.
J’ai discuté de mon projet de création d’une banque d’œuvres avec les artistes qui travaillaient avec moi au Centre des arts contemporains fondé par les deux Dominique.
Ceux avec qui j’ai discuté de cette idée de mettre en place une banque d’œuvres qui serait géré par les artistes membres de la banque, ont considérés cette idée avec scepticisme dans un premier temps mais après quelques années de réflexion parce que j’apportais à cette idée toujours plus d’informations relatives au projet, ils ont commencés  à percevoir l’idée d’un autre point de vue, ayant souffert entre temps de la mauvaise traitance des différentes administrations du milieu artistique. 
L’idée du projet a fait son chemin jusqu’à sa première rédaction en 2015 sous forme de texte explicatif de l’idée, devenant ainsi une idée ayant déjà parcourue une démarche artistique dans le milieu artistique. Le projet a été édité 4 fois en changeant différentes explications rendant le projet mieux détaillé.
La 3e édition est celle qui regroupe le mieux l'idée du projet :https://www.blurb.ca/b/9955359-la-pauvret-le-projet-le-fonctionnement
Features & Details

  • Primary Category: Arts & Photography Books

  • Additional Categories Fine Art, Education

  • Project Option: 6×9 in, 15×23 cm
    # of Pages: 44

  • Isbn

    • Softcover: 9781714427079

  • Publish Date: Feb 14, 2020

  • Language French

  • Keywords visual art, sculpture, art

Chaque édition contenait plus d’explications pouvant répondre à plusieurs questions que certains artistes intéressés au projet m’ont posées après la lecture de la dernière édition.
Pauvreté 4e édition est la dernière édition parue chez BLURB un éditeur Américain offrant pour pas cher des livres de qualité. Quelques détails supplémentaires ont été ajoutés à la 3e édition rendant cette lecture encore plus laborieuse. Ce que je ne m’étais pas rendu compte avant de recevoir d'autres commentaires issus de cette 4e lecture.
https://www.blurb.ca/bookstore/invited/8582093/9e7ada9b4489e41680db3c5e88158cdb49e16845
Features & Details

  • Primary Category: Arts & Photography Books

  • Additional Categories Fine Art, Business

  • Project Option: 6×9 in, 15×23 cm
    # of Pages: 48

  • Isbn

    • Softcover: 9781714471874

  • Publish Date: Feb 25, 2020

  • Language French


Ce que je peux évaluer des résultats obtenus par cette publicité auprès des gens du Québec travaillant en arts visuels y compris le RAAV le MBAM et la Fonderie Darling, demeure évident à la date d’aujourd’hui. Les artistes Québécois et les administrateurs en arts visuels sont frileux de mettre leur carrière en otage en participant à ce projet qui leur apparaît comme déplacé dans le contexte économique actuel des arts visuels au Québec. Ils préfèrent tous être soumis à la dictature du pouvoir qui les considère comme des bêtes de somme à prix réduit.
Même si le projet par ses multiples publications a rejoint les principaux intéressés à savoir les multiples administrations en arts visuels au Québec et plusieurs artistes, seul le premier ministre et le RAAV, ce sont exprimé en faveur du projet. Aucun artiste sauf les amis intimes n’a communiqué avec moi concernant le projet.

J’entreprend donc ici avec ce texte qui paraîtra uniquement sur mon site web, une 5e édition écrite du projet en tenant compte de la principale critique concernant le projet, à savoir que le texte est difficile à comprendre parce qu’il est trop long et compliqué avec des explications trop pointues. http://www.jam.quebec/projetartpauvrete-investir.html


LE PROJET « L’ART POUR LA PAUVRETÉ »
5e édition

20 septembre 2020

L’idée du projet consiste à créer une banque d’œuvres pouvant être installée à la bourse pour émettre des cotes part qui vont servir d’investissement en arts visuels dans la culture francophone du Québec.
Seul les membres de cette organisation soit les artistes francophones en arts visuels du Québec et les immigrants d’autres cultures qui acceptent les conditions du projet, seront habilités à gérer cette institution.
Aucune autre forme administrative provenant d’une autre structure de pensée que celle des artistes membres ne pourra intervenir.
Les membres de cette organisation vont rédiger les règles qui vont déterminer la structure de l’organisme.
Ils vont agir comme administrateur de l’organisme.
Ils vont être sollicité chaque année pour fournir sous forme de don à l’organisme 2 œuvres.
Une œuvre ira directement à la banque pour constituer le fond d’investissement. Une deuxième œuvre sera vendue aux investisseurs pour déterminer la cote de l’œuvre.
 Le revenu de la vente permettra de diviser cet argent en trois parts égales.
 
˚ Une première part ira à l’artiste.

˚ Une deuxième part ira à l’organisme.

˚ Une troisième part ira à une œuvre de charité établie au Québec.


Idéologie du projet


Ceux et celles qui font des arts visuels un projet de vie en français au Québec, sont confrontés à une dénigration systémique du Québec français provenant des anglophones et des allophones qui désirent évacuer la culture francophone et la remplacer par une culture multi ethnique provenant de la pensée Canadienne du multi culturalisme international qui a déjà évacué de plusieurs pays la culture locale et qui veulent aussi faire du Québec mais surtout de Montréal une plaque tournante de la culture des multi nationales dans laquelle la pensée Canadienne française d’origine Québécoise n’a pas sa place.

En tant que pensée artistique différente de la pensée multiethnique on n’a pas notre place dans le monde des arts visuels dominé par la pensée capitaliste mondiale. C’est dans l’espoir de sauver ce qui reste de notre culture francophone que j’ai imaginé le projet.
Pour survivre culturellement à cette épidémie culturelle mondiale nous devons nous prendre en main économiquement au lieu pour survivre de rejoindre la pensée multiculturelle.
Pour moi ce n’est pas une option raisonnable. L’art c’est plus qu’une survie individuelle.

L’art c’est l’expression de l’âme avant toute autre considération économique.

L’art c’est la survie de l’humanité dans un monde affublé d’un moi excessif qui perturbe l’évolution de la pensée humaine en faisant des robots des êtres humains qui réfutent leur âme d’être humain au profit de gadgets sans importance pour le futur.

Investir en arts

Après avoir consulté sur les différentes options des possibilités qui sont offert par la loi Québécoise sur le fonctionnement d'un OSBL, il apparaît que ce genre d'organisme ne répond pas au projet.


Selon la loi qui régit l'OSBL, les membres ne peuvent pas participer aux profits générés par l'organisme.


Le projet consiste en premier lieu à fournir aux artistes membres une logistique leur permettant de faire de l'art sans contrainte financière d'aucune sorte. L'argent recueilli par la vente des oeuvres doit assurer un soutien financier à tous les membres sans restriction et sans privilèges des uns par rapport aux autres dans une vision de transparence économique des projets proposés.
 


Le projet (L’art pour la pauvreté) spécifie très clairement dans son statut d'entreprise cette particularité spécifique aux besoins financiers des artistes membres de l’organisme responsable du projet que la production d'œuvres, la vente d’œuvres et la distribution des œuvres par la vente sont des points essentiels. Il est aussi clairement statué dans la charte de l'organisme que 1/3 des profits générés par la vente des oeuvres ira directement aux organismes de charité installés au Québec.


Il est aussi statué dans la charte de l'organisme que 1/3 des profits générés par la vente des oeuvres ira à l'organisme et que cet argent servira à la promotion des arts visuels des membres sous différentes formes d'interventions publiques qui serviront à promouvoir auprès des investisseurs l'art des membres.


Il est aussi spécifié dans les statuts de l'organisme que seul les artistes de souche francophone et les immigrants qui acceptent de bonne foi d’intégrer volontairement la pensée francophone Québécoise et d’en défendre sa structure de pensée en participant à son évolution par l’art pourront devenir membre de l'organisme. Plusieurs autres conventions feront partie des statuts de l'organisme et seront issus d'une concertation entre les membres de l'organisme afin d'établir un organisme correspondant aux attentes de ses membres.

JAM espère trouver un moyen de fonder un organisme qui peut selon la loi Québécoise fournir aux membres ce fonctionnement caractérisé par les besoins des membres artistes en arts visuels au Québec et pouvant répondre aux besoins financiers des investisseurs.

C'est en percevant cette difficulté de trouver un moyen de faire un organisme autant culturel qu'artistique que financière que JAM écrit cette 5e édition du projet.


RECONNAISSACES

De: <helene.pappathomas@raav.org>
Objet: RAAV: Votre activité
Date: 1 juin 2020 à 15:35:39 UTC−4
À: <michelboisvert16@gmail.com>
Cc: Bernard Guérin <bernard.guerin@raav.org> Bonjour monsieur Boisvert,
 
Nous mettrons en ligne sur le site internet du RAAV, le lien vers les titres de vos publications dans nos activités des membres.
Je vous félicite chaleureusement pour la lettre de reconnaissance de votre travail par notre Premier ministre François Legault. Cette lettre vous servira sûrement dans le développement à court terme de vos projets.
 
Portez-vous bien,


raav

 


Lettre d'encouragement du premier ministre

premier ministre

Quelques oeuvres de la recherche avec la boite de conserve comme illustration de la pauvreté

IMG_4888 IMG_0790
IMG_0802 IMG_0926
IMG_1086 IMG_1266
IMG_1363 IMG_3263
IMG_3286 IMG_3577

 

Retour à la page principale